Sortir du placard

Voilà je me lance, premier article, soyez indulgent(e)s, je ne sors pas d’une école de journalisme.. non non j’ai même plutôt un penchant… scientifique même si le mot est quand même un peu fort.. !

J’ai envie de commencer à écrire sur mon envie du moment qui pourrait se résumer en 1 seul mot : « évasion », non pas que je me sente emprisonnée à l’heure actuelle mais j’ai une énorme envie de partir à la découverte de nouveaux horizons, sur le plan professionnel en premier lieu, mais aussi et surtout sur le plan « spirituel » (sans tomber dans les griffes d’une quelconque secte..). Envie de sortir des sentiers battus pour m’immerger dans un univers complètement nouveau avec tout ce qui va avec.. !

Mon rêve (car pour le moment je ne suis qu’au stade du rêve mais c’est beau de rêver, il ne faut pas s’en priver), serait de partir vivre ailleurs pour 1 ou 2 ans.

Un « ailleurs » où tout serait différent, le climat, la végétation, la langue, le travail, la culture, les gens, les maisons, les restaurants, les commerces… bref envie de dépaysement total.

Alors oui c’est super me direz vous mais ce n’est pas vraiment simple dans la pratique, d’autant plus lorsqu’on a une petite fille de 3 ans que l’on ne veut pas perturber maintenant qu’elle va à l’école, un mari (il ne va plus à l’école mais il n’a pas le profil nomade) et .. un chien (un gros je précise, celui qui ne passe pas en bagage à main dans un aéroport..)! Parce que des globes trotteurs de 20 ans qui voyagent seuls, on en voit pas mal ( et Oh mon dieu qu’ils ont raisons de faire ça !) mais des familles qui s’expatrient, je sais pas ils ont peut être moins le temps d’écrire ou de prendre des photos (curieux 😉 ) mais on en voit moins.. non ?

Comme l’idée est aussi d’améliorer mon anglais, j’ai pu déjà sélectionner plusieurs destinations, Australie (35 h de vol :-/ ), Angleterre (mon mari déteste la pluie), Etats Unis (j’ai peur de finir avec 20 kg de trop et d’avoir du mal à poursuivre mes habitudes alimentaires, Bio & compagnie), ou le Canada….. tiens là je ne trouve rien à dire, c’est peut être parce que c’est le bon pays me direz vous ?!

Donc ce serait Montreal, Toronto ou Vancouver, 3 villes qui font rêver et qui me paraissent très différentes sur le papier.

Je vais donc partir à la recherche d’info sur ce grand et magnifique pays. J’ai déjà trouvé un contact sur place qui a pu me renseigner sur Toronto et une copine d’enfance qui vit à Quebec. J’ai pu aussi découvrir un super blog (le lien ici) dans le lequel on en parle sans trop enjoliver la réalité car c’est ça aussi le piège d’internet, se laisser emporter par le virtuel, alors qu’il est surtout question de vivre REELLEMENT ! On en reparle très vite et si vous avez des commentaires hésitez pas, c’est par là !

Publicités

5 réflexions sur “Sortir du placard

  1. philippe lesauvage philippe dit :

    Joli article…

    Sans vouloir ruiner la direction donnée à tes envies d’évasion, si David n’aime pas la pluie :

    Toronto est une ville avec une pluviométrie importante. Même dans le mois le plus sec il y a beaucoup de pluie. Sur l’année, la température moyenne à Toronto est de 9.7°C et les précipitations sont en moyenne de 829.6 mm.

    Montréal possède un climat continental humide sans saison sèche (Dfb) selon la classification de Köppen-Geiger. Montréal est une ville avec une pluviométrie importante. Même dans le mois le plus sec il y a beaucoup de pluie. Sur l’année, la température moyenne à Montréal est de 6.3°C et les précipitations sont en moyenne de 1055.7 mm.

    Vancouver possède un climat méditerranéen chaud avec été sec (Csb) selon la classification de Köppen-Geiger. Sur l’année, la température moyenne à Vancouver est de 10.9°C et les précipitations sont en moyenne de 1272.7 mm.

    Londres possède un climat océanique chaud sans saison sèche (Cfb) selon la classification de Köppen-Geiger. Sur l’année, la température moyenne à Londres est de 12.1°C et les précipitations sont en moyenne de 587.3 mm.

    A titre de comparaison à Paris, la température moyenne annuelle est de 12.3°C et les précipitations sont en moyenne de 475 mm.

    Il est vrai que les précipitations Canadiennes tournent souvent à la neige…
    Mais mais, un argument phare de tout l’intérêt à porter à ce territoire Nord Américain : « Céline », et je sais que tu portes une affection certaine aux belles voix… J’ai les vidéos !!!

    En tout cas je te souhaite d’aboutir dans ce magnifique projet, que les Alizés ou le Mistral vous portent loin !!!

    J'aime

  2. ESSON karine dit :

    Si ça peut t encourager, j ai une copine et sa famille qui sont parti vivre 2 ans à Londres avec leurs deux filles, la plus petite n avait même pas un an à l époque et l aînée 4 ans. Puis suite à cette expérience , ils ont eu une proposition pour Seattle qu ils ont accepté. Leurs filles sont scolarisées dans une école française , comme c était le cas à Londres. Elles parlent les deux langues. Elles se sont très bien adaptées . C est vraiment une superbe expérience , surtout si jeune car elles intègrent plein de choses.

    Tiens nous au courant de ce beau projet.

    J'aime

    • carolinecha dit :

      Merci Karine, oui justement la question de l’école se pose, école Française ou pas? L’idée est de s’immerger dans un pays mais je ne veux pas non plus mettre en difficulté ma fille même si les enfants font preuve d’une grande capacité d’adaptation à cet âge..!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s